Dojo et étiquette

Le Dojo
Le dojo est le lieu où l'on étudie la voie. A l'origine, c'est le temple où l'on pratique le bouddhisme ou le zen. Mais c'est également le lieu ou l'on pratique le Budo ( la voie du guerrier, autrement dit les arts martiaux). C'est donc un lieu non religieux, où l'on vient parfaire sa personnalité par la pratique martiale.

Les quatre murs du dojo ont une fonction symbolique et portent un nom. La disposition suivante est celle d'un dojo traditionnel.

Le kamiza :  c'est le mur d'honneur.
Du kamiza, on a le shimoza en face, le joseki à gauche et le shimoseki à droite.

Le portrait du fondateur de la discipline est disposé au kamiza. C'est aussi là que se place le professeur pour le salut.

Le shimoza :  c'est le lieu où se placent les élèves. Les plus gradés s'installent à gauche, face au professeur qui tourne le dos au kamiza. Les débutants sont donc sur la droite. Si le nombre d'élèves l'exige, on forme plusieurs rangées, les plus anciens devant. Chacun s'assied à sa place, déterminée par la hiérarchie des grades et de l'ancienneté.

Le joseki :  c'est une place de rang élevé. Les élèves les plus anciens, assis au shimoza, sont proches du joseki. Parfois, il est demandé à un ou plusieurs assistants de se placer au joseki.

Le shimoseki :  c'est le côté où s'asseyent les visiteurs non pratiquants.

L'étiquette
Comme tous les budo(s) japonais, l'Aïkido est empreint d'un certain nombre de règles que l'on appelle étiquette et qui s'appliquent vis-à-vis des personnes, des lieux, des objets (par ex. les armes).

Ces règles, enracinées dans la tradition japonaise, ne doivent pas être négligées car elles représentent un héritage culturel enrichissant. Elles sont empreintes de respect, de politesse, de courtoisie et jouent un rôle important dans le façonnement du pratiquant qui y gagnera en polissant également sa personnalité.
Arriver dans un dojo, c'est avant tout accepter et respecter des règles qui font partie de la pratique.

Le salut
Le salut ne doit pas être effectué n'importe comment et nécessite une certaine rigueur d'exécution.
La posture doit être correcte :  mains sur le haut des cuisses, on s'incline le dos droit, la tête suit les mouvements du buste (il faut éviter les hochements de tête). Le salut est une transition qui permet de se concentrer et de se préparer à l'étude.

Le salut au dojo et au kamiza
Le salut est effectué debout à l'entrée et à la sortie de la salle. Idem en montant ou en descendant des tatamis (en direction du kamiza).

Le salut de début et fin de cours
Le salut s'effectue en posture seiza. On s'agenouille en posant d'abord le genou gauche, puis le droit. Pour saluer, on doit poser la main gauche puis la main droite en formant un triangle avec les pouces et les index, les autres doigts étant naturellement serrés. Cet ordre est important car il permet de pouvoir répondre rapidement à une attaque. Inverser pour se redresser.

Le salut au partenaire
On s'incline de même avant et après tout travail avec un partenaire sur le tatami.

 
  HAUT DE PAGE