Aïkido

L'Aïkido - Art martial japonais

AI : Union, harmonie
KI : Energie, souffle vital
DO : Voie

L'Aïkido est donc la voie de la coordination mentale et physique des énergies.

UESHIBA Morihei est le fondateur de l'Aïkido, art martial à la renommée internationale, dont la popularité va grandissante. Cet art martial moderne, puise ses origines dans différentes disciplines traditionnelles du Budo japonaise, et tout particulièrement le Daïto Ryu Aïki-Jutsu de maître TAKEDA Sokaku.
TAKEDA Sokaku créa lui-même le Daïto Ryu à partir de l’enseignement qu'il reçut de SAIGO Tanomo, maître du Oshiki-uchi.
Les techniques de l’Oshiki-uchi remonteraient à l’époque de l’empereur MINAMOTO Yoshimitsu (XIIe siècle).

Art martial efficace, dynamique et spectaculaire, l'Aïkido est pratiqué à travers le monde entier. En France, le nombre de pratiquants est en constante augmentation.
L'Aïkido est une méthode de self-défense, qui se pratique à  mains nues, contre un ou plusieurs adversaires armés ou non. L'étude est basée sur des atémis (coups visant les points sensibles), des clés aux articulations, des projections et des immobilisations, ainsi que des techniques de sabre, de bâton et de couteau.

Les principes de l'aïkido
Maître UESHIBA Morihei (appelé O Sensei, qui signifie grand maître) a consacré sa vie à l'étude des arts martiaux. Il dût relever de nombreux défis qu'il remporta sans exception.
Profondément mystique, O Sensei accompagnait sa recherche par une quête spirituelle intense.
Après avoir étudié et maîtrisé de nombreux styles de l'art du combat japonais, il crée l'aïkido, art martial à l'originalité sans précédent, conciliant la pratique martiale avec ses convictions humanistes.
L'Aïkido est empreint d'un idéal, noble et élevé, qui privilégie la non-violence et l'épanouissement de l'individu. Les techniques permettent d'utiliser la force de l'adversaire, de la canaliser et de la retourner contre lui, le but idéal étant de le neutraliser, sans même le blesser.
Grâce à l'art des esquives et des déséquilibres ainsi qu'à la connaissance et à l'utilisation des énergies, le faible peut vaincre le plus fort. C'est pour cela que l'Aïkido est accessible à tous, hommes, femmes et enfants.

Hommes, femmes, jeunes et vétérans, l'Aïkido une discipline à la portée de tous
La compétition n’existe pas en Aïkido, donc pas de rivalité, pas de frustration, seul compte le dépassement de soi, les résultats n’étant que la mesure de son propre investissement.
Dans les cours d'aïkido, hommes, femmes, jeunes et vétérans se côtoient dans une ambiance de travail agréable.
Les débutants pratiquent sans appréhension et sans risques, les plus confirmés sachant tenir compte des possibilités de chacun.
D’ailleurs, à l’entraînement on ne parle pas d’adversaire mais de partenaire. Cela n’exclut pas un travail sportif qui peut être de haut niveau.

L'Aïkido et les jeunes
De plus en plus de jeunes (enfants et adolescents) s'intéressent à l'aïkido. L'absence de compétition leur convient tout à fait.
Ils trouvent dans cette discipline l'occasion de s'affirmer sans avoir à subir le stress et les traumatismes liés à la compétition.
Des stages spécifiques leur sont proposés, ainsi que des passages de grades (ceintures de couleurs) qui leur permettent de jalonner leur progression.

L'Aïkido et les femmes
Beaucoup de femmes pratiquent l’Aïkido, car le principe de non-violence, l'utilisation de la souplesse plutôt que de la force physique, l'harmonie et l'esthétique de l'Aïkido correspondent à leur sensibilité.
Les femmes trouvent leur place dans cette discipline où chacun selon son âge, son sexe ou son tempérament peut pratiquer l’Aïkido avec vigueur ou avec douceur.
Plus qu’une simple discipline sportive, l’Aïkido est un art martial qui associe le physique et le mental.

Quels sont les intérêts de l'aïkido
Discipline complète, l'aïkido est à la fois :
- une technique de combat efficace    

- une philosophie et un art de vivre

- un excellent entretien physique

Une pratique régulière met le corps en harmonie :
- souplesse, tonicité

- réflexes, coordination

- endurance

- en outre, les techniques de respiration profonde agissent  favorablement sur la circulation et le système nerveux.

L'entraînement assidu permet aussi d'acquérir ou d'accroître :
- concentration, vigilance

- courage, confiance et maîtrise de soi

- équilibre, spontanéité

- dynamisme et combativité

La véritable pratique martiale cultive et développe aussi des qualités morales telles que :
- courtoisie, respect d'autrui

- loyauté, esprit d'entraide

 
  HAUT DE PAGE